• Tailleur Anna #2 Montage Veste

    Tailleur Anna #2 Veste
    Pour la veste je suis partie de ce modèle qui date de 1999 ! Comme quoi les archives ça sert !

    Coupée en 36 je l'ai reprise en rétrécissant au niveau de la couture milieu dos, des coutures latérales et du dessous des manches. Elle a été également légèrement raccourcie, bref c'est un modèle de départ après on affine lors des essayages. 

    Tailleur Anna #2 Veste
    Le tissu étant assez mou j'ai décidé de poser une triplure sur les pièces devant et dos.
    Il s'agit d'une toile en coton assez légère, elle est juste posée ce n'est pas un thermo-adhésif.
    Cela donne de la tenue sans cartonner
    Je me suis largement inspirée des techniques tailleur détaillées par Terpsi (voir ici), le hasard ayant voulu que nous cousions toutes les 2 une veste au même moment !

    Tailleur Anna #2 Veste
    Avant d'assembler définitivement la veste j'ai coupé ma doublure en posant directement
    mes pièces sur la doublure. Pour le milieu dos pas de couture et un pli d'ampleur.
    Je vous propose un petit focus sur la réalisation des poches.

    Tailleur Anna #2 Veste
    3 pièces : Une bande frangée que j'ai réalisée moi-même, 
    la poche en tissu qui a été renforcée par de la toile thermo-adhésive et sa doublure.

    Tailleur Anna #2 Veste
    Je commence par épingler ma bande frangée, seules les franges doivent dépasser du bord de la poche.

    Tailleur Anna #2 Veste
    Je bâtis puis je pique à la machine au ras des franges (elles sont déjà "arrêtées" par une couture zig-zag)
    Vous pouvez remarquer que comme je suis gauchère je travaille de droite à gauche !

    Tailleur Anna #2 Veste
    J'assemble la doublure à la poche (en laissant un espace non cousu pour retourner la poche),
    puis je ferme sur les côtés. 

    Tailleur Anna #2 Veste
    Enfin je retourne la poche et la ferme à points glissés.
    Pour éviter les raccords et aussi rappeler la jupe j'ai coupé les poches dans le biais.

    Tailleur Anna #2 Veste
    Les poches sont posées bâties et piquées 

    Tailleur Anna #2 Montage Veste
    La veste est assemblée, tous les ourlets sont cousus à la main
    Un biais en satin gris foncé (décoratif) est posé le long de la parementure.

    Tailleur Anna #2 Veste
    La doublure est assemblée à part puis piquée à la mac au niveau des bords de la parementure.

    Tailleur Anna #2 Veste
    Les manches en doublure sont d'abord cousues puis épinglées sur le corps. Pour cette opération je dois reconnaître que le mannequin m'a bien aidée, je l'ai depuis peu c'est un cadeau de Noël de mon mari

    Elles sont ensuite fixées entièrement à la main. C'est une technique courante sur les vestes d'homme.
    On devine les épaulettes posées au préalable. Elles sont très fines juste pour donner un peu de tenue.

    Tailleur Anna #2 Montage Veste
    Le bas des manches, j'ai laissé un peu d'embu pour la souplesse des mouvements
    et la doublure est fixée à la main à point glissés. Le bas de la veste a été cousu de la même manière.

    Tailleur Anna #2 Montage Veste
    Et voilà sur l'envers la veste est finie. Des crochets permettent une fermeture bord à bord.
    Il restait à "décorer" l'endroit, à suivre dans le prochain article !

    « Tailleur Anna #1 JupeTailleur Anna # 3 Finitions »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jalyla
    Vendredi 29 Mars 2019 à 07:14

    Très jolie veste toujours d'actualité...et les poches frangées lui apportent un peu de fantaisie.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeanne
    Vendredi 29 Mars 2019 à 10:05

    intemporelle, et toujours dans le "coup"

    une nouvelle fois bravo

    3
    Mamie86
    Vendredi 29 Mars 2019 à 10:51

    Toujours à la mode ce genre de veste.

    Un très grand bravo.

    Bises.

    4
    Vendredi 29 Mars 2019 à 17:15

    une bien jolie veste avec les poches "frangées" qui lui donnent des airs de Chanel.

    Merci pour tes explications très détaillées.

    5
    chantal
    Samedi 30 Mars 2019 à 13:17

    Très belle veste, bravo. Je préfère moi aussi monter la doublure des manches à la main, c'est plus long   mais le résultat et incomparable. Quant à la toile pour doubler, c'est aussi l'idéal, car je trouve que c'est difficile de ne pas avoir un tissu qui rétrécisse lorsqu'on colle la triplure et ça vieillit mal. Merci encore pour cet article.

    6
    coutureuse22
    Samedi 30 Mars 2019 à 14:10
    Superbe veste très classe ! Merci pour ces explications très claires
    7
    Ziata
    Jeudi 11 Avril 2019 à 21:26

    Très belle veste, parfaitement réalisée. Il y a juste une chose qui m'intrigue dans tes explications : Pourquoi montes tu les manches de doublure à la main, alors que les manches de la veste sont assemblées à la machine. Chantal a l'air de dire que c'est mieux, dans l'un des commentaires. Tu peux me dire en quoi toi, tu trouves que c'est mieux, et pourquoi on utilise cette technique sur les veste d'homme ? Et pas sur les vestes de femme ?

      • Jeudi 11 Avril 2019 à 21:34

        Cette technique qui vient de la couture tailleur est tout simplement plus longue à faire donc plus chère !
        Elle est applicable uniquement pour des vestes cousues dans des petits ateliers pas dans l'industrie. On fabrique plus de vestes d'hommes (costumes) que de vestes de femme en couture tailleur voilà l'explication
        Cela donne une excellente tenue de la doublure qui ainsi ne bouge pas et apporte un grand confort à la personne qui porte la veste.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :