• Tunique de patinage Francesca # 2

    Vous avez bien apprécié le premier article de cette tunique alors continuons .... 

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Pour les décors appliqués encore un moment bien difficile pour moi, j'ai bien du mal à dessiner !
    C'est une adaptation du modèle d'inspiration.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Je reporte ces décors à l'aide de papier craie/carbone sur l'envers de la la tunique c'est à dire sur la résille.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Je dois aussi fixer la jupe sur le devant et le dos car les décors sont à cheval sur le corps et la jupe.
    La jupe n'est pas fixée jusqu'au bord ainsi cela me permettra de fermer les coutures latérales.
    Elle est également un peut trop large c'est fait exprès, je recouperai plus précisément après.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Le jersey fin des décors est bâti sur l'endroit et je repasse sur l'envers tous les contours au point droit.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Sur l'endroit je suis ces lignes au point de bourdon (zig-zag étroit et serré).
    J'utilise un pied spécial appliqué que j'ai acheté récemment, ouvert largement devant et adapté au système IDT Pfaff (double entraînement) il facilite grandement le travail.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    S'en suit une longue et trrrrès délicate séance de découpe...
    J'ai acheté des ciseaux de brodeuse (de droitier mais c'est déjà mieux que les ciseaux normaux, je rappelle que je suis gauchère) cela aide mais l'idéal serait des ciseaux "pélicans" conçus pour les appliqués hélas je n'en ai pas trouvé ni en mercerie, ni chez le coutelier.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Ciseaux pélicans (image du web)

     

    Tunique de patinage Francesca # 2
    J'assemble le dos et le devant.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Puis je ferme les côtés de la jupe.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Enfin on finit de fixer la jupe au niveau des coutures latérales du corps.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Le "hublot" du dos, les tours d'emmanchures et d'encolure sont finis de résille chair
    avec un profil comme je fais mes encolures de tee-shirts.

    Tunique de patinage Francesca # 2
    Le dos

    Tunique de patinage Francesca # 2
     Le devant 

    Bon on commence à avoir une idée du résultat !
    Il reste à finir la jupe mais ce ne sera pas sans surprise !

    A suivre ! 

     

    « Tunique de patinage Francesca # 1 Tunique de patinage de Francesca #3 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Christine
    Dimanche 16 Février à 22:04
    C'est absolument splendide !
    2
    Mamie86
    Dimanche 16 Février à 22:55

    Je reste sans voix devant tant de beauté et de travail!

    Tu as vraiment des doigts de fée.

    Bises.

     

     

    3
    Jalyla
    Lundi 17 Février à 07:35

    Magnifique! Et aucun droit à l'erreur dans la découpe...

    4
    Véro
    Lundi 17 Février à 09:25

    Je confirme que l'utilisation des ciseaux Pélican est nécessaire pour ne pas découper ce qui ne doit pas l'être. J'ai acheté les miens sur Rascol mais Amazon en propose sûrement aussi avec livraison en Italie. Magnifique tenue !

      • Mercredi 19 Février à 22:31

        Merci pour le retout sur ces fameux ciseaux pélican. Je vais regarder ça de près !

    5
    caroline csm
    Lundi 17 Février à 09:49

    glasses, j'attend la fin, que de boulot !

    6
    jeannine
    Lundi 17 Février à 12:02

    quel beau travail d artiste il faut faire cela a tete reposé car pas droit a l erreur:

    les ciseauxpelican c est bien j ai pris les miens sur amazon 

      • Mercredi 19 Février à 22:32

        Merci pour l'info sur les ciseaux Pélican. Oui il faut être attentive !

    7
    Lundi 17 Février à 12:19

    Quel travail, bravo !!! ça me rappelle l'époque où je réalisais mes robes de danse !

    https://sbcreationscouture.files.wordpress.com/2013/02/diapositive17.jpg?w=630&h=910

    Perso, j'épinglais chaque appliqué (donc tous préalablement coupés) sur le corsage de ma robe (sur mannequin) aux endroits voulus. Une fois que le placement me convenait, je cousais directement les appliqués au point droit de la MAC puis collais par dessus les strass qui venaient fixer le tout définitivement...

      • Mercredi 19 Février à 22:35

        Je me souviens de ton 1 er  blog, je te suis depuis longtemps ! j'ai préféré la technique du découpage car le jersey que j'ai ne vaut pas grand chose i lest assez mou et je craignais que découpé il se déforme. Avec du lycra qui a plus de tenue je pense que c'est plus facile de poser des découpes et les coudre ensuite.

    8
    Lundi 17 Février à 13:08
    Ckone
    Whaou, ma fille m'a demandé de lui faire un justo corps pour le twirling bâton et j'appréhende l'étape découpe sur resille, et je m'imaginais faire la découpe d'abord.. Ta technique semble moins pénible que ce que je m'apprêtais à faire... Merci
      • Mercredi 19 Février à 22:37

        Tout dépend le tissu utilisé, avec du lycra c'est sans doute plus facile. Je te conseille de faire des essais sur des petits morceaux de tissu et tu verras la technique qui convient le mieux.

    9
    la romanaise
    Lundi 17 Février à 13:23

    Je pense que ce travail te plait, mais ce n'est, à première vue, ni facile ni simple !

    En tout cas un grand bravo pour l'assemblage des motifs en particulier. Ils "disent" ( je crois que c'est l'expression ) et j'ose espérer que celle qui portera la tunique, et éventuellement sa mère, se rendront compte de ton mérite

      • Mercredi 19 Février à 22:38

        Pas de soucis la patineuse et sa maman sont trrrès contentes du résultat et savent le travail que ça représente !

    10
    Mireille
    Lundi 17 Février à 18:32
    Mireille
    Quel travail titanesque et précis , je n'ose imaginer les heures , la précision, je te tire mon chapeau, méga bravo.
    Gros bisous
    Mireille
    11
    Mercredi 19 Février à 10:38
    terpsi

    Superbe travail de précision ! Le rendu est très chouette !

      • Mercredi 19 Février à 22:39

        Oui c'est vraiment de la précision mais je crois que toi aussi tu connais !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Jeudi 20 Février à 14:38

    Magnifique, et quel travail minutieux pour découper sans faire de malheur. Ce genre de tissu n'est pas facile à travailler, car il glisse beaucoup.

    Bravo, c'est magnifique.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :