• Piqueuse industrielle JUKI

    J'ai beaucoup aimé toutes mes machines successives, j'ai toujours eu un pincement au coeur à chaque changement même si c'était pour monter en gamme.

    Ma Pfaff me donnait toute satisfaction mais à force de passer des épaisseurs (de jeans en particulier) je l'ai déréglée (déphasée en terme technique c'est  à dire que l'aiguille n'était plus tout à fait dans l'axe vertical) plusieurs fois.
    A chaque fois réparation de 50/60 € et le soucis d'avoir une machine fragilisée. 
    Maurizio mon techicien/réparateur m'a alors proposé de me vendre une piqueuse industrielle.
    Au départ je n'étais pas très chaude, je me suis dit cela doit être cher et puis ce genre de machine est très rapide, pas facile de coudre avec. 
    Mais Maurizio qui a réponse à tout a retorqué "Je peux changer le moteur et mettre un plus souple et pour le prix allez.....1500 € !"
    Je n'ai pas bien réfléchi longtemps ! Je me suis vite décidée et j'ai acquis cette machine.
    C'est une machine avec table incluse, le moteur d'origine a été changé, pour un plus "doux" qui permet de bien réguler la vitesse. Certes elle ne fait que le point droit ( dans l'industrie, à chaque opération une machine) mais puissante elle coud comme dans du beurre toutes les épaisseurs !!!

    Seul inconvénient, avec sa table elle prend de la place et elle est très lourde (80 kg) donc il a fallu bien réfléchir où l'installer car une fois installée plus question de la déplacer !!!

    Coudre à plat avec la table est un vrai plaisir on a beaucoup plus de place surtout pour les grandes pièces (rideaux, nappes, draps, manteaux).
    C'est une machine qui permet de coudre avec les 2 mains libres car les commandes se font avec les pieds sur la pédale et avec le genou droit (genouillère). C'est un coup à prendre mais ensuite c'est très agréable.

    Enfin détail plus qu'important c'est une machine sans entretien, en effet son "secret" est bien caché dans son ventre, si on la bascule on découvre dessous un bain d'huile. La lubrification est permanente pendant qu'on pique l'huile circule dans tous les mécanismes.

    Quelques photos pour la présenter en détails :

    IMG_7656
    Vue générale, l'éclairage est assuré par une petite lampe néon avec bras articulé fixée sur la table.
     
    IMG_5316 copie
    L'enfilage n'est pas compliqué, il ressemble à celui de la plupart des machines. Sur le côté droit dispositif pour remplir les canettes. L'interrupteur est de type industriel.
      IMG_5315 copie
    Le moteur est indépendant du corps de la machine.  
    IMG_7633
    Les accessoires sont peu nombreux , 3 tournevis pour ouvrir la plaque à aiguille (grand)
    pour changer aiguilles et pieds (moyen) et régler la tension inférieure (petit).
    Les aiguilles sont spécifiques elles sont rondes (pas de partie plate au dos) J'ai des 70, 80,90 et 100.  Le petit rectangle métallique à gauche est un aimant qui se positionne sur la plaque à aiguille
    pour avoir des coutures à distance constante du bord du tissu.
     
      IMG_5317 copie
    Les différents pieds. 1 et 1' Pieds compensateurs gauche et droit pour des ourlets et sur piqûres parfaits. 2 et 2' pour la pose de fermeture à glissière. 3 pour la pose des fermetures invisibles. 4 Sur la machine pied universel de base
         IMG_7675
    Elle cache bien son jeu ....voilà son secret le bain d'huile !

    Comme je pense que beaucoup d'entre vous n'ont pas eu l'occasion de voir ce genre de machine de près, un prochain article développera son fonctionnement et son utilisation.

    « Un peu de musique S 44/2013Qui a gagné ? »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mamie86
    Lundi 11 Novembre 2013 à 00:36
    Très intéressant cette machine.Je ne connaissais pas du tout cette machine.Hâte de voir la suite! Bisous,Mamie86
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Lundi 11 Novembre 2013 à 22:31
        Cet article plaît visiblement beaucoup !
    2
    Domy
    Lundi 11 Novembre 2013 à 07:40
    Coucou Pascale, tu as fait une super affaire !!! Je connais bien ce genre de machine et je peux dire qu'elle te durera très longtemps ! C'est une machine infatigable et qui te donnera entièrement satisfaction ! Tu as eu raison de faire changer le moteur car pas toujours facile à contrôler la vitesse ! Bisous à bientôt j'espère Domy
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Lundi 11 Novembre 2013 à 22:34
        Je me fie absolument à ton avis de connaisseuse (Domy a travaillé plusieurs années comme chef d'atelier chez une grande marque de lingerie qui a hélas délocalisé sa production à l'étranger). Bisoux !
    3
    Lundi 11 Novembre 2013 à 08:55
    Oh Marmotta c'est vraiment une découverte pour moi , ce qui m'épate le plus c'est ce qu'elle cache ,le fameux bain d'huile! Elle est géniale ta machine et avec la possibilité d'avoir une vitesse plus lente te permet de travailler n'importe quelles matières ,épaisseurs et d'avoir la place disponible pour les grandes pièces et cerise sur le gâteau tu as la place disponible pour pouvoir la mettre chez toi. Merci de partager ces moments avec toi. Bises Mireille
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Lundi 11 Novembre 2013 à 22:35
        Géniale mais encombrante, c'est vrai il faut de la place pour ce genre de machine ! Bises !
    4
    Lundi 11 Novembre 2013 à 09:21
    En effet, on a pas souvent l'occasion de voir des piqueuses industrielles sur les blog, et encore moins de les voir dans les détails et ce qu'il se passe sous la table! Tu dois en être bien satisfaite! Moi j'ai une Bernina de 1970 qui est vraiment super pour du travail familial et je ne la changerai pour rien au monde, par contre, il est maintenant très difficile de trouver des pièces de rechange, mon boutons pour régler la largeur du zigzag est d'ailleurs réparé de manière très artisanale. Si elle vient un jour à rendre l'âme, ce qui finira par arriver, j'aimerai trouver une bonne affaire comme celle que tu viens de nous présenter, car même si elle ne fait pas que du point droit, elle est fiable. Finalement; les points fantaisies, je ne m'en sers jamais. Ce qui me manquera le plus sera la fonction pour les boutonnières, qui ne se retrouve pas sur le surjeteuse. a+++
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Lundi 11 Novembre 2013 à 22:37
        Machine hyper fiable en effet mais qui doit être en complément d'une MAC domestique pour boutonnières, zig-zag, et point triple extensible, le reste ça ne sert à rien entièrement d'accord avec toi !
    5
    mamie jeanne
    Lundi 11 Novembre 2013 à 10:02
    bonjours je vois que tu a investie moi ca fait depuis 96 que j ai la meme tout en ayant la singer pour les boutonnieres la surgeteuse en plus c est la place q il faut comme tu dit je m excuse pour le defit car nous etions en renovation donc pas de couture bises jeanine
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Lundi 11 Novembre 2013 à 22:37
        Et bien nous sommes équipées des même machines !
    6
    alexandra
    Lundi 11 Novembre 2013 à 11:48
    ca c'est de la machine , j'avais un peu la même sans le bain d'huile et c'est vrai qu'elle piquait tout et en plus avec un bon technicien sous la mai tu en as de la chance !
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Lundi 11 Novembre 2013 à 22:38
        Ton expression est absolument celle qui convient "ça c'est de la machine !!!
    7
    Mardi 12 Novembre 2013 à 17:10
    c'est à peu près ce modèle de machine, une Juki aussi, que m'avait achetée mon mari (qui avait mal compris, moi je voulais une surjeteuse) et que je disais sur le forum qu'elle me faisait penser à Lucky Luke car elle cousait trop vite et je n'arrivais pas à la controler. Je passais des heures à découdre lol. Je ne l'ai plus, je l'ai vendue car je n'arrivais pas à la maitriser et comme j'ai ma Pfaff et que je voulais une surjeteuse, j'ai pu m'en acheter. Mais c'est une super machine pour qui sait l'utiliser.
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Mardi 12 Novembre 2013 à 22:02
        C'est vrai qu'avec le moteur d'origine ce genre de machine la vitesse est assez difficile à maîtriser, dans l'industrie le temps c'est de l'argent il faut aller vite ! Le changement de moteur était la condition absolue pour que j'achète cette machine....et j'en suis super contente si j'avais su je l'aurais acquise plus tôt !
    8
    IZABEL
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 14:05
    ça c'est une chance de posséder ce genre de matériel , j'ai eu la chance d'en utiliser une pendant un stage...c'est du bonheur...tu ne regretteras pas ton achat .Bonne couture IZABEL
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Jeudi 14 Novembre 2013 à 22:20
        J'ai cette machine depuis déjà 5 ans et j'en suis ravie, si j'avais su je l'aurais achetée plus tôt !
    9
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 18:37
    tu as de la chance de travailler avec une telle machine. Je ne connais pas du tout les machines industrielles Bises
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Vendredi 15 Novembre 2013 à 20:11
        Et bien moi non plus je ne connaissais pas avant d'acquérir celle -ci ! Mon marchand de machine travaille aussi (voire surtout) pour l'industrie c'est comme ça que j'ai eu accès à ce genre de matériel.
    10
    chantal
    Jeudi 9 Juin 2016 à 09:10

    Merci Pascale pour toutes ces informations tellement importantes. Votre machine à coudre industrielle est vraiment super, elle me fait rêver. Pourriez-vous me dire quelle puissance de moteur vous avez ? La vitesse est-elle modulable ? Arrivez-vous à assembler des pièces de doublures sans que le tissu glisse comme avec une machine familiale ? La doublure, la soie et le velours restent des matières difficiles à discipliner. Et enfin, vous permet-elle de passer n'importe quelle épaisseur de tissu ? Merci encore pour toutes les informations que vous nous transmettez. Grâce à vous, je sais enfin à quoi ressemble une machine industrielle. Très bonne journée à vous.

      • Jeudi 9 Juin 2016 à 23:56

        Je viens de regarder la puissance indiquée sur le moteur : 550 W. Pour la vitesse il m'a fallu une tout petit temps d'adaptation mais cela est bien loin déjà ! Souvent je ne mets qu'un pied sur la pédale (qui est large et où on peut poser les 2 pieds) pour avoir une régulation plus précise.
        Aucun souci pour assembler des tissus fluides et fuyants, les griffes d'entraînement maintiennent bien le tissu. Quant aux épaisseurs aucun problème ça passe impeccable ! Voilà je crois avoir répondu à tout, c'est toujours un plaisir d'échanger !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :