• Je suis allée une première fois à ce salon en 2014 (voir ici) et depuis je n'ai pas eu l'occasion ni l'envie (il ne faut pas y aller trop souvent) d'y revenir.  D'autres projets personnels étant ajournés je me suis décidée, histoire de faire une sortie ! 

    Abilmente qui dure 4 jours (19-22 octobre) annonce 60 000 visiteurs, 350 exposants dont 20% étrangers.
    Site officiel ici.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    La foire de Vicenza, située à l'entrée de la ville dans une zone industrielle.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Après 20 minutes de queue aux caisses, on entre dans la partie la plus grande.
    Pour éviter les jours d'affluence du week-end j'ai choisi de venir le premier jour qui est un jeudi, 
    mais je comprends bien que ce n'est pas possible pour tout le monde.
    Il y avait déjà pas mal de monde et certains stands étaient difficiles à approcher,
    j'imagine la cohue que ce doit être le samedi et le dimanche. 

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Dans ce premier pavillon, on trouve tout ce qui touche à la couture, le patchwork,
    le tricot et le crochet, les bijoux.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    On trouve beaucoup de stands présentant des objets de déco, des personnages, animaux, etc....
    Il y a en Italie un goût immodéré pour ce que j'appelle la babiole ! Sur beaucoup de stands il est affiché
    NO FOTO mais beaucoup en font quand même, j'ai vu des gens se faire réprimander par des exposants.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Ici tout pour fabriquer des sacs en tricot et au crochet.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Il y a aussi de nombreux ateliers d'activités manuelles.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Le stand de Bernina avec une énorme machine à quilter.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Chez Brother des machines à broder semi-industrielles.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Encore une machine à broder (domestique) énorme, un vrai bestiau !

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Du matériel de repassage pro !

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Le stand Janome qui met l'accent aussi sur les machines à broder.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Un espace expo est dédié à des tableaux brodés, c'est spécial et.... pas très fréquenté. 

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    On arrive ensuite dans le pavillon consacré à la broderie, c'est plus intime et surtout plus calme !
    Il y a une grande tradition de broderie en Italie avec des techniques très diverses.
    Ici ce sont des écoles de broderie qui se présentent et exposent.

    Puis un autre espace est plus commercial avec de nombreux stands dont celui déjà vu en 2014
    de la mercerie la Gargouille de Briançon.

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Le stand Rovaris, une marque italienne de point de croix, j'aime beaucoup ces créations.

    Enfin il y a un dernier pavillon "fourre-tout", dédié aux arts graphiques, travail du cuir et du bois, scrapbooking, cake design, cosmétiques naturels etc ....je ne m'y suis pas trop attardée, ça m'intéressait beaucoup moins !

    19/10/2017 Salon Abilmente Vicenza
    Mes acquisitions :
    3 coupons housse de coussin, un kit porte-clef chez Rovaris, des aiguilles et un découd-vit,
    j'ai été vraiment très raisonnable (36 € le tout) !

    J'aurai pu acheter du tissu mais bon j'en ai déjà beaucoup, des grilles de points de croix mais je n'ai pas trop de temps de broder, des livres mais la plupart ne m'apprendraient pas grand chose donc mon porte-monnaie n'a pas souffert ! 

    Mes impressions : 

    Concernant la couture vêtement il y avait très peu de choses je l'estime à moins de 10 % des stands.
    C'est une activité qui n'a pas la côte en Italie. On ne constate pas le récent engouement des trentenaires pour la couture comme en France. On propose des ateliers de couture aux personnes en difficulté et/ou migrants c'est tout dire ........... (avec tout le respect que l'on peut avoir pour ces personnes qui vivent des choses très difficiles).
    Etaient présents Burda et la Mia Boutique, vu le nombre de magazines déjà parus en vente on peut en conclure qu'il y a beaucoup d'invendus chaque mois !
    Une seule marque de patrons indépendants (italien) , Atelier Vicolo 6, avec un stand mal placé et pas très attirant.
    Côté livres un stand intéressant avec des traductions en italien des livres de Teresa Gilewska, et d'autres livres américains que j'ai reconnus (dont un que je possède). Il n'y a aucun livre italien dans ce domaine c'est tout dire ...Il y avait aussi plusieurs stands de tissus pour habillement, il n'y en avait pas en 2014.

    Pour la machines marques présentes : Bernina, Janome, Brother, Juki, Husqvarna, Necchi, Pfaff et Singer (sur le même stand ça fait bizarre, c'est quand même pas la même qualité !). Babylock absent !
    Visiblement c'est la broderie machine que toutes les marques ont privilégié. Ces très grosses machines sont de vrais ordinateurs, je ne veux pas savoir le prix....sans parler qu'il s'agit plus de technique que de création !

    Côté déco il y avait  beaucoup mais vraiment beaucoup de choses qui se ressemblent, des poupées, des animaux, en tissu, feutre etc, on peut y voir l'influence de l'Autriche toute proche où ce style est très populaire.

    Le patchwork semble aussi très pratiqué et j'ai vu de très jolies choses. Tricot et crochet étaient un peu moins mis en avant mais il y a toujours des inconditionnelles.

    La broderie est un peu un monde à part avec des techniques très pointues qui demandent beaucoup de minutie et de technique, j'ai beaucoup d'admiration pour les brodeuses et c'est une partie de la foire que j'ai eu beaucoup de plaisir à parcourir.

    Le scrapbooking très diffusé en France ne "prend" pas en Italie, peu de stands et pas grand monde.
    Un peu plus de succès pour le cake-design, on est au pays de la cuisine ! Ces 2 activités me semblent inciter beaucoup les pratiquantes à acheter toujours plus de matériel, qui plus est, assez onéreux.

    Voilà donc en conclusion une impression mitigée, j'ai vu des jolies choses mais je n'ai pas été transcendée non plus et pour mon activité principale, la couture vêtement, je n'ai pas vu beaucoup !
    Je pense qu'il ne faut va aller trop souvent à ce genre de salon sinon on risque d'y voir toujours les mêmes choses. 

     

     Les photos sont de qualité moyenne j'ai essayé de me faire discrète, en cliquant sur chaque photo il est possible de la voir en taille réelle.

    Pin It

    14 commentaires
  • Hier je suis allée au salon "Abilmente"(habilement)  mostra-atelier internationale della manualità creativa
    à Vicenza en Vénétie. 

    Bien qu'assez loin de chez moi (180 km, 2 h mais tout autoroute), plusieurs choses m'ont décidé à y aller.
    D'abord je ne vais plus aux foires "Hobbyshow" de Milan où en couture il n'y a rien à voir. J'ai entendu beaucoup d'éloges sur la foire de Vicenza par Paola ma mercière, et j'ai vu sur le net que des marques de patrons françaises y étaient invitées.

    Et je peux déjà vous dire que cela m'a vraiment réconciliée avec les foires/salons !
    Il se dit que c'est la plus importante et la plus belle des foires de travaux d'aiguille en Italie, et je pense que c'est vrai !
    D'abord c'est très grand et super bien organisé, parkings avec navette bus gratuite, pas de queue au caisses, hall immense et lumineux.

    DSCN0380
    Vue d'ensemble du premier hall (le plus grand) où se trouvent les sections
    Couture/Patchwork, tricot/crochet et bijoux.
    Bien évidemment je suis allée en premier à la section qui m'intéressait le plus, la couture.
     
    Presque toutes les marques de machines sont présentes (Singer, Pfaff, Necchi, Juki, Bernina, Elna)
    Certains stands sont géants comme le Bernina Village !
     
    DSCN0373
    Un gros stand de Burda qui est en train d'ouvrir un nouveau site italien :  Burdastyle.it
    Les patrons pochettes Burda (très rares en Italie)
    devraient être en vente très prochainement sur ce nouveau site.
    Les autres marques (Butterick, Simplicity, Vogue) sont introuvables, je pense non commercialisées.
     
    DSCN0372
    Il y a de nombreux espaces ateliers, voici celui de la couture vêtement.
    Il est animé par des bloggeuses et propose des réalisations des marques de patrons présentes.
     
        DSCN0375
    Le stand de la Compagnie M.  C'est une belge flamande qui crée des patrons enfants (1-10 ans)
    le style est coloré et original, assez Europe du Nord. J'aime beaucoup !
     
      DSCN0376
    Rencontre avec Pauline Alice   Cette française qui vit en Espagne s'est déjà fait un nom sur le net,
    elle est absolument charmante, j'ai eu beaucoup de plaisir à discuter avec elle !
     
      DSCN0371
    Le stand de Deer and Does, une marque qui est désormais bien diffusée en France.
    Eléonore est une personne assez réservée, nous avons peu discuté.
     
    J'ai également beaucoup échangé avec la très dynamique et chaleureuse Marie de Aime comme Marie ,
    mais là mon APN n'a pas pris la photo GRRR !
     
    Ces discussions ont toutes eu la même conclusion, la couture vêtement n'est pas très diffusée en Italie et surtout peu de jeunes cousent comme il y a ....10 ans en France. Pour ces petites entreprises c'est un nouveau marché mais tout est encore à faire !
    Je dirais que le nouvel essor de la couture en France date d'il y a 10/12 ans. D'abord il y a eu la diffusion des livres japonais qui a beaucoup contribué, la publication de nouveaux magazines et l'arrivée des marques de patrons indépendants via le net essentiellement.  Beaucoup de jeunes femmes se sont mises à coudre en premier pour leurs enfants, puis ensuite pour elles. Internet avec les blogs et les forums ont bien évidemment aussi beaucoup aidé !

    Tout cela est pour l'instant quasi inconnu en Italie, l'image véhiculée par la couture maison est un peu négative, il n' y a que les revues (Burda, Diana Couture, Elena, Modellina Simplicity, La Mia Boutique) et franchement pour débuter....ce n'est pas l'idéal !
    Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de cours de couture non plus. Les gens sont attachés encore à porter des vêtements griffés (quoique avec la crise les comportements changent...) alors la couture maison c'est plutôt pour copier ou faire faire copier un modèle par une "sartina" (petite couturière) ou alors pour faire des retouches sur des vêtements du commerce.

    Par contre les activités manuelles que ce soit avec ou sans aiguilles sont très prisées, il y a un goût prononcé pour la "babiole" fait main. Le travail du feutre par exemple marche très bien. J'avoue ce n'est pas trop mon truc ...!

      DSCN0379
    Atelier crochet avec une nappe "Granny" Plus loin une exposition de patchwork japonais,
    ce sont de vrais tableaux, du grand art !
     
    DSCN0384
    Cet arbre est constitué de tous petits morceaux de tissus recouverts d'une fine résille.
     
      DSCN0383
    Tout est cousu à la main !
     
      DSCN0390
    D'autres panneaux.  
     
    DSCN0391
    Géométrie vue de loin ....  
     
    DSCN0392
    et de près !  
     
    DSCN0393
    Une série d'ouvrage sur le thème floral, avec des techniques variées.
    Pause déjeuner puis direction les pavillons suivants.  
     
    DSCN0395
    Des costumes réalisés par la Sartoria Menghini , société spécialisée dans la reproductions de costumes anciens pour spectacles/évenements historiques. Tout un pavillon est dédié à la broderie et la dentelle.
    Il y a une vraie tradition en Italie dans ce domaine, j'ai vue des choses absolument magnifiques et ce qui m'a impressionnée le plus est le travail d'une dentellière de Burano petite île de la lagune de Venezia.
     
      DSCN0397
    Le travail se fait à l'aide d'un tambour, il est d'une minutie inimaginable ...
     
      DSCN0398
    Le dessin des grandes lignes du motif est tracé sur un papier semi-transparent gras qui est lui même posé sur une feuille de papier plus épais style kraft et un morceau de tissu.
    Le tracé est ensuite cousu à travers ces 3 couches.  
     
    DSCN0399
    Ensuite la dentellière suit le tracé en comblant tous les vides, le travail se fait avec une aiguille et du fil,
    en fait ce ont des milliers et des milliers de noeuds qui constituent la dentelle..... c'est énorme ! Quand le travail est fini, on détache les supports. Une vidéo qui montre bien ce travail : ici 
     
      DSCN0400
    Des fleurs réalisées suivant cette technique.  
     
    De nombreux stands de point de croix aussi dont celui de la Mercerie de la Gargouille de Briançon (05) où je suis déjà allée, la dame est très gentille et chaleureuse, elle est présente sur de nombreuses foires en Italie et propose des grilles assez modernes et originales de créatrices françaises.
     
    Je suis passée assez rapidement dans le dernier pavillon car cela m'intéressait moins (déco, scrapbooking) voire pas du tout (cake design). Je trouve que ces activités sont certes très créatives mais elle incitent à acheter beaucoup de matériel relativement onéreux !
     
    Vers 15 h je quitte la foire c'est quand même assez fatigant .....mais je suis vraiment très contente d'y être allée !
      DSCN0401
    Mon "butin" :
     
    Une plaque de découpe + un cutter rotatif + un lame de rechange 31,80 €
    Un patron Deer and Does 12,50 €
    Un patron Pauline Alice 14 €
    2 coupons de tissu Gobelin pour réaliser un coussin 21 €
     Un ruban satin gratuit donné sur le stand GS Scampoli (tissus de stock)
    Total 80 € ....Bon on va dire que j'ai été ....raisonnable !
     

    Site de la foire : Abilmente Autunno A noter la foire Abilmente se répéte en novembre à Roma pour toute la partie méridionale de l'Italie.
    J'ai cru comprendre que c'est la première fois et il y a moins d'exposants. Un salon Abilmente aura lieu de nouveau au printemps à Vicenza.

    Pin It

    13 commentaires
  • Je n'ai pas pour habitude de parler beaucoup de ma vie personnelle et familiale sur le blog mais là je vais faire une grosse exception car un événement très important a eu lieu le 13 décembre 2013 et j'avais envie de le partager avec vous.

    Ma fille a fini ses études. Après une laurea breve (licence soit BAC + 3) en "Economie et Marketing" obtenue à l'université de Parma, elle a continué à Milano à l'université Bocconi pour obtenir la laurea specialista (master soit BAC+ 5) en Marketing Management (cours en anglais).

    Cette université considérée comme une des meilleures d'Italie est très réputée, c'est l'équivalent des grandes écoles de commerce en France. Le test d'entrée est très sélectif (10 % des candidats sont pris). Université privée elle est (très) payante, cela nous a demandé un gros effort financier. 

    La dernière épreuve est un oral où les élèves doivent présenter devant un jury, un résumé de leur thèse de fin d'études. Cet oral est public, famille, amis, étudiants peuvent y assiter.

    Tout est très bien organisé, un bâtiment est entièrement aménagé pour les 2 jours de cette session où 400 élèves vont se diplômer. Il faut d'abord retirer la tenue (toge + chapeau) et ensuite on rejoint la salle où Diane doit passer. Il y a beaucoup de monde, tous très bien habillés, très "beautiful people".

    On peut deviner qui est d'une catégorie sociale très élevée, qui est méridional (parlent très fort, vêtements assez voyants), qui est plus modeste (comme nous !).
    Certains candidats ont beaucoup de public (famille, amis, même des enfants !, personnes âgées) d'autres presque personne.

    DSCN0934
    AMICI Diane à 14 h 30 Salle N14
     
    IMG_4698
    Attente, le stress monte ....
     
    IMG_4710
    Diane s'isole pour réviser une dernière fois sa présentation.
    Vous avez reconnu la veste ? c'est celle là
     
    IMG_4728
    Puis on est appelé dans la salle (c'est une salle de cours en forme de mini-amphi),
    le public s'installe.
    Diane est assise face au jury et commence sa présentation (en anglais).
    Un des profs l'interrompt plusieurs fois, elle répond sans hésiter puis reprend le fil de son exposé.
    Quelques questions à la fin puis tout le monde sort, le jury va délibérer.
     
    image_00005
    Diane enfile la toge et puis rentre de nouveau dans la salle et le jury prononce l'admission avec la note de ...101 absolument inespérée elle s'attendait à 98 ou 100.
    C'est un système compliqué, sa moyenne des partiels lui donne droit à une certaine note à laquelle le jury ajoute des points, c'est sur 100 mais on peut avoir jusqu'à 110.
     
    IMG_4749
    Il est de coutume de poser devant la statue de Luigi Bocconi le fondateur de l'université
    avec sa thèse (livre) et son chapeau.
    Le chapeau carré est très inconfortable, la traditionnelle couronne de lauriers est beaucoup plus seyante !
     
    IMG_4770
    Et là tout le monde est très content, et fier d'elle !
    Et ensuite on est allé arroser ça dans un café à 2 pas de l'université avec famille et amis présents.
     
    IMG_4831
    Enfin détendue, devant chez elle sur le Naviglio Grande.
     
    Et maintenant me direz-vous, elle cherche du travail ???
    Et bien non ......car elle travaille à Milano déjà depuis mi-octobre embauchée en CDI dans une grande compagnie de téléphonie mobile, le "retour sur investissement " a été immédiat !
    "La" Bocconi est un vrai sésame et il est courant que ses élèves trouvent un emploi avant même d'avoir fini complètement le cycle d'études.
     
    En Italie on offre des dragées rouges à l'occasion d'une laurea, à voir ici
    Pin It

    15 commentaires
  • Le mois de mai est la saison des spectacles de fin d'année des écoles de danse.

    Une nouvelle école a ouvert dans ma commune cette année. Elle prend le relais des cours de danse qui avaient lieu avant dans une salle de sport, auquels ma fille Diane a participé pendant de nombreuses années et pour lesquels j'ai réalisés de nombreux costumes. Beaucoup de travail pour très peu de reconnaissance, j'ai arrêté sans aucun regret et les costumes ont été ensuite achetés faits.

    Les costumes du spectacle de cette école ont été réalisés par un atelier à Verona puis envoyés. Erika et Marco le jeune couple qui tient cette école m'a demandé d'assurer l'assistance couture, j'ai donc fait quelques petites retouches sur quelques costumes la semaine précédant le spectacle et je suis ensuite allée vendredi dernier jour du spectacle dans les coulisses du théâtre municipal de Piacenza.

    DSCN9310
    20 h. Le théâtre municipal de Piacenza il y a encore peu de monde mais tous les danseuses et danseurs sont déjà habillés dans les loges.
    Je vais entrer par le porche tout à droite c'est l'accès artistes et pompiers/secours.
     
    municipale5
    La salle du théâtre, (image du web, je n'ai pas pu y accéder)
    j'ai vu tout le spectacle depuis les coulisses.
    A peine arrivée je suis assaillie, en fait ....des bricoles, des coutures qui ont lâché sur des petites filles "rondouillettes" et des élastiques de chapeau détachés, une étiquette à couper.
    C'est fou comme 2/3 points de couture peuvent rassurer des apprenti(e)s artistes rongé(e)s par le trac ....
     
    DSCN9311
    20 h 55 Dernières recommandations avant le début du spectacle. La tension monte ....
    De nombreux rituels de superstition sont éxécutés par les danseurs. 
    En ronde se tenant ils prononcent 3 fois M******, puis se touchent les fesses !
    On ne porte jamais de violet sur scène....couleur porte malheur....
    Je n'ai pas eu à intervenir pendant le spectacle qui s'est déroulé sans problème.
     
    Une expérience sympa, même si mon rôle est très modeste c'est toujours assez grisant d'être de l'autre côté  du rideau.

    Je viens de trouver ce petit montage de photos qui donne une idée du spectacle.
    Pin It

    8 commentaires
  •  

    bambini-grembiule-41
    Les tabliers portés en primaire (assez ringards !)
    Mes enfants y ont échappé ce n'était pas obligatoire.
    (Image du web)
     
    Et oui aujourd'hui c'est la rentrée, 15 jours après les petits français, les italiens reprennent le chemin de l'école.
    Chez moi c'est une rentrée inédite, plus d'enfant à l'école, mes "petits" sont tous les 2 dans l'enseignement supérieur !
    Quelques infos sur les différences avec l'école française vu que j'ai testé les 2 !
    Difficile de généraliser ce que je vous donne comme infos vient de mon expérience personnelle.
     
    Disons d'emblée que l'éducation nationale n'est pas une priorité en Italie et souffre d'un grand manque de moyens. Les enseignants qui sont en grande majorité des femmes, sont mal payés. 
    Depuis que je suis en Italie les ministres successifs ont brillé par leur incompétence et leurs nombreuses réformes n'ont fait que réduire le nombre d'heures et alléger les programmes. La qualité de l'enseignement s'en ressent beaucoup.
     
    Pour la maternelle je ne peux pas dire que j'ai été très contente de cette expérience mon fils n'y a fait qu' un an mais c'était minable à peine de la garderie.

    En primaire les enfants ont plusieurs enseignantes qui se partagent les matières. J'ai trouvé là un enseignement de qualité, où toutes les matières avaient leur place.
    Les horaires "temps complet" sont réservés aux enfants dont les 2 parents travaillent et ne sont pas proposés dans toutes les régions, dans beaucoup d'écoles il n'y a donc classe que le matin. 
     
    Au collège (3 ans) un enseignement varié et exigeant mais parfois..... des profs pas à la hauteur !
    L'orientation se fait très (trop ?) tôt à 13 ans, pas évident de choisir !
     
    Au lycée (5 ans) une méthode de travail efficace, au fil des ans un certain écrémage a lieu et au bout du compte tout le monde ou presque obtient la maturità (bac).
    Il n'y a pas la suprématie des maths et la "voie royale" est le lycée classique basé sur la culture classique avec latin et grec. Cela donne certes un grande culture générale mais peut-être inadaptée au monde d'aujourd'hui....
    Les livres sont à la charge des familles dès le collège, c'est un budget (200-300 €/an).
    Par ailleurs peu de services dans les lycées (pas d'infirmerie, pas de cantine)
     
    Les parents ne sont pas les bienvenus à l'école. Pas question d'accompagner des sorties scolaires, et peu de présence lors des réunions. Par contre les entretiens parents/enseignants (udienze) qui ont lieu 2 fois par an (décembre et avril) sont obligatoires.
    En conclusion je ne suis pas mécontente de la formation reçue par mes enfants cependant certains enseignements sont dépassés et/ou trop théoriques par manque de moyens et de matériel. Il n'y a que 4 années scolaires de différence entre mes enfants mais j'ai constaté une baisse du niveau.
     
     
    Pour les détails voir sur Wikipédia Système scolaire italien
    Pin It

    10 commentaires
  • Aujourd'hui 13 août c'est la journée internationale des gauchers.

    Dessin trouvé sur le web main gauche Marc Saint-Jean (Artiste canadien)

    Je suis née gauchère, sur des films déjà à 2 ans je jette du pain aux canards et aux cygnes du lac d'Annecy.

    Ma mère elle même gauchère contrariée a lourdement insisté aupré des institutrices pour qu'on me laisse écrire de la main gauche. Mes premières années d'école ne m'ont pas laissé que des bons souvenirs....apprendre à écrire avec une plume et de l'encre était un vrai désastre....et avec l'arrivée des stylo-billes j'ai subitement fait d'énormes progrès !

    J'en ai entendu de toutes les couleurs...y compris de la part d'enseignants (pas bien malins, il faut l'avouer) alors coudre, me réaliser dans une activité manuelle est une vraie revanche pour moi.

    Nous vivons dans un monde de droitiers donc les gauchers doivent s'adapter en permanence. Bien avant les "latins" les anglo-saxons ont su laisser de la place aux gauchers et inventer du matériel spécifique.

    En fait en couture être gauchère n'est pas trop gênant, il faut juste avoir une bonne paire de ciseaux pour gauchère. Par contre tricot et crochet j'ai essayé et renoncé....trop dur !

    Et vous y a t-il des gauchères parmi vous et comment le vivez-vous ?

    Pin It

    8 commentaires
  • En Italie, l'été comme il fait très chaud dans la journée, de nombreuses manifestations ont lieu le soir quand la température devient plus supportable. A 10 km de chez moi tous les mardis à Carpaneto Piacentino, gros bourg au pied des collines, se déroule un mercatino serale (marché nocturne)

    affiche mercatino

    Outre des étals "ordinaires" de marché, on trouve des stands de spécialités alimentaires, des artistes locaux,  de la brocante et des loisirs créatifs.

    carpaneto
    Voir taille réelle
    Voilà ce que cela donne sur la place principale de la ville (image du web)

     Ma  meilleure amie italienne Anna a décidé de tenir un stand où elle propose toutes ses créations :
    Sacs, bijoux fantaisies ,foulards.

    DSCN7537
     
    DSCN7538
     
    Pas de blog pour l'instant mais vous pouvez retrouver toutes ces créations sur Facebook 
    au nom de Bleu Any Rose
     
    DSCN7540
     
    Beaucoup de monde ce soir, on peut manger aux terrasses des bars avec des groupes qui
    assurent une ambiance musicale.
    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Vous l’avez certainement vu et entendu sur les médias français un important tremblement de terre a eu lieu mardi 29 mai après celui qui avait déjà touché la région le 20 mai. Les localités les plus touchées par les dégâts se trouvent en province de Reggio nell’Emilia, Modena, Ferrara et Bologna. C'est à 120 km de chez moi.Le séisme a été ressenti dans tout le nord de l’Italie de Torino à la frontière avec la Slovénie.
     
    C’est le tremblement de terre le plus fort que j’ai jamais ressenti.
    Il était 9 h du matin, j’étais au rez de chaussée de la maison, tout d’un coup ma table s’est mise à osciller de gauche à droite, les objets pendus au mur ont commencé à se balancer, j’ai compris tout de suite, d’autant plus qu’il y avait eu 2 secousses déjà en janvier.
    Le plus marquant a été la durée, je me disais "mais quand cela va s’arrêter ?" les secondes paraissent interminables, comme si le temps était suspendu….mais bon ici pas de dégâts, ni de victimes.
     
    J’ai choisi de ne pas en parler tout de suite…car la situation est assez dramatique dans les zones touchées et dure loi de l’actualité, on en parle beaucoup tout de suite mais après d’autres faits viennent reléguer ces infos en second plan.
    Aujourd’hui 6/0/2012 on en est à 26 morts, 350 blessés, environ 14 000 personnes sans maison, et des milliers d’autres qui ont peur de dormir chez eux, il faut dire que la terre n’en finit pas de trembler, les répliques sont très nombreuses.
    La plaque africaine pousse la plaque européenne et plus localement c’est le massif des Appenins qui pousse vers les Alpes, la région était considérée comme peu risquée en séisme…..
     
    L’activité économique de toute une région est sur les genoux, outres les productions alimentaires locales Parmigiano-Reggiano (fromage parmesan), Aceto Balsamico di Modena (vinaigre balsamique) cette région abrite de nombreuses PME/PMI notamment dans les domaines bio-médical, céramique et mécanique. Environ 10 000 postes de travail sont à risque, l’activité de 500 entreprises est perturbée.
     
    Mais les emiliani ne sont pas du genre à s’apitoyer sur leur sort, les gens sont très dignes et tout le monde à hâte de retrouver un semblant de retour à la normale et au travail.
    L’association de secourisme (voir ici ) dont mon mari est président a été sollicitée par la Protection Civile et a envoyé des volontaires, les besoins sont essentiellement logistiques.
    Ma fille (elle même volontaire dans cette association) envisage d'aller aider là bas une fois ses examens finis.
    Un grand élan de solidarité est né dans la région et dans le pays. 2 concerts  vont avoir lieu par des artistes originaires de la région. 
     
     
    Quelques images du web
     
     
    La tour de l'horloge de Finale Emilia
     
    Vie quotidienne des terremotati (victimes du tremblement de terre)
     
    images (10)
    Une usine détruite 
     
    images (6)
     
     
    Les formes de parmigiano tombées et abimées par la secousse. 
     
    Pin It

    6 commentaires
  •  

    87642_urne-une
    Image du web
     
    Comme dimanche 22 avril, demain direction Milan (à 80 km de chez moi) pour voter au consulat général de France en famille, c'est la première fois que mes 2 enfants (22 et 19 ans) votent tous les 2 pour des élections françaises.
    C'est très important de voter, droit trop encore bafoué dans d'autres pays et pas forcément besoin d'aller au bout du monde...
    Et c'est encore plus important de voter quand on vit à l'étranger comme moi ! Une façon de se sentir plus français.
    Nous votons les présidentielles, les référendums et grande nouveauté cette année les députés représentant les français à l'étranger.
    Pour le reste, maire, région, législatives, et européennes, on vote en Italie, car nous avons la double nationalité française et italienne, de naissance pour mes enfants, par mariage pour mon mari (né italien) et moi (né française).
     
    C'est journée électorale aussi en Italie où 1/3 des maires sont renouvelés. On ne vote pas notre commune n'est pas concernée mais la ville de Piacenza capitale de la province où j'habite doit élire son maire.
    Pin It

    2 commentaires
  • 8 mars Journée mondiale de la femme

    bouquet-mimosa-bouquet-seul-3093-406
    Photo du Web
     
    A cette occasion en Italie on offre aux femmes (ou elles se l’offrent entre elles) des bouquets de mimosa.
    Paradoxalement c’est beaucoup plus fêté qu’en France et pourtant la condition féminine a encore bien du chemin à parcourir en Italie……
    En gros il y a 2 modèles la maman et la p*****. Entre les 2 une femme moderne active qui saurait concilier famille et travail sans renoncer à sa féminité et l’assumer n’est hélas pas souvent représentée dans la société italienne.
     
    Le taux d’activité des femmes en Italie est de 46 %. C’est une moyenne nationale, dans le Nord elles travaillent plus et dans le Sud c’est catastrophique très peu de femmes travaillent. (environ 1/3). Le poids de l’église (je précise bien l’église pas la religion) est considérable. 
     
     
    La maternité est glorifiée mais rien n’est fait pour aider et encourager les mères de famille. Peu ou pas d’allocations familiales, structures de gardes (crèches) rares, les nounous agrées n’existent pas. Dans les grandes villes les familles aisées emploient des nounous étrangères (Philippines, Amérique du sud), ailleurs soit c’est la tata (nounou) au noir soit plus souvent c’est le Système N comme Nonna (grand-mère). 
     
    Bien que ce soit complètement illégal les employeurs n’hésitent pas à faire signer une lettre de démission en blanc au moment de l’embauche comme ça on la ressort au cas où la salariée tombe enceinte ….
    Les horaires des écoles n’aident pas non plus, avec souvent classe que le matin. Les classes à tempo pieno (8 h 30 -16 h 30) sont souvent réservées aux enfants dont les 2 parents travaillent.
    L’aide des maris pour les tâches ménagères est très limitée, beaucoup de femmes qui travaillent se retrouvent avec une double journée.
    Avec tout cela le taux de natalité est très bas. Les femmes ont des enfants de plus en plus tard (moyenne après 30 ans) et souvent n’en ont qu’un seul. Les familles nombreuses (3 enfants ou +) sont très rares.
     
    L’autre image de la femme (la p*****) objet très légèrement vêtue est largement véhiculée par la télévision, 20 ans de berlusconisme ça fait des dégâts. Pour vous faire une idée je vous recommande la vision de ce documentaire dont j’ai trouvé une version sous titrée en français, c'est édifiant !
    Il corpo delle donne Version sous titrée en français durée 26 mn
    Toutes ces valette, veline un corps et peu de cervelle souvent "fiancées" de footballeurs ont envahi les écrans y compris en plein après-midi dans presque n’importe quelle émission, des choses que vous n’imaginez même pas !
    La plupart des animatrices mais aussi de nombreuses journalistes sont refaites, un vrai catalogue de chirurgie esthétique !
     
     
    Note plus optimiste, les choses bougent certes tout doucement mais bougent quand même. L’année dernière les femmes ont manifesté dans la rue pour dire BASTA à cette image si dégradée et dégradante de la femme. 
    Il existe des femmes de valeurs représentant d’autres modèles, alors je vous donne en vrac les noms de femmes italiennes, elle sont de divers horizons sociaux ou politiques mais toutes ont des charges importantes, preuve qu’il y a autre chose en Italie.
    Emma Bonino (politique vice présidente du sénat, a été commissaire européen)
    Emma Marcegaglia ( présidente de la Confindustria soit patronne des patrons)
    Elisa Fornero actuel ministre du Travail (professeur d’université)
    Susanna Camuso Secrétaire de la Cgil syndicat (équivalent de la CGT)
    Margherita Hack astrophysicienne
    etc.......……
     
    Voilà c’était un peu mon coup de gueule…..pour moi ce n’est pas toujours facile de vivre dans ce pays.
    J’ai fait un BTS où il avait 3 filles sur 20 élèves, j’ai travaillé dans l’industrie essentiellement avec des hommes, j’avais su y trouver ma place et à 20 ans j‘étais indépendante (boulot, voiture, logement). Pour la plupart des femmes que je connais ici mon parcours est tout simplement inconcevable ! Je me suis d’ailleurs un peu lassée de le raconter …..fatiguée de ne pas rencontrer de femmes me comprenant ou ayant le même genre de vie.
     
    Pour finir tout cela ce sont peut-être des considérations de gens riches car tous les jours des millions de femmes affrontent une autre réalité, pensons-y !
     
    20120307PHOWWW00513
    Afghanistan Photo MOHAMMAD ISMAIL/Reuters
    Là tout est à faire !
    Pin It

    20 commentaires
  • Nous venons de subir 2 tremblements de terre en 48 h dans la région où j’habite !

     
    Mercredi 25 janvier 9h 06.
    Je suis dans le bureau (rez-de-chaussée) en train de faire ma revue de presse quotidienne sur internet. Tout d’un coup je sens la table osciller de gauche à droite.
    Comme je suis seule, je me dis :« Zut j’ai des vertiges je ne dois pas être très bien » puis je regarde par la fenêtre et je vois les arbres bouger alors qu’il n’y a pas un fil de vent ???????????????? Bizarre……
    Je ne pense pas tout de suite à un tremblement de terre car il n’y a pas eu de bruit, et dans cette pièce il n’y a pas de lustre. En effet les lustres qui bougent sont un des meilleurs moyens de savoir qu’il y a séisme.
    Comme j’écoute la radio, l’info est rapidement donnée, tremblement de terre de magnitude 4,9 échelle de Richter avec épicentre en province de Reggio Emilia près de Brescello, village connu pour être LE village des films de Don Camillo !
    C’est à 70 km de chez moi. Pas de dégâts, mais  séisme très ressenti dans toute la plaine du Pô, ma fille à Milan habite au 4 ème étage et l’a très bien ressenti.
     
    Aujourd’hui Vendredi 27 janvier.
    Il est 15 h 50 environ. Je suis chez une amie à la limite de la province de Parma. On discute devant l’ordinateur, je lui explique comment je gère mon blog, elle aimerait bien en avoir un. Tout d’un coup je sens une secousse, la table bouge, l’armoire ancienne qui est dans cette pièce bouge aussi et on entend un bruit sourd. Là pas de doute, les arbres bougent dehors aussi et ….c’est plus long qu’ il y a 2 jours, 15 secondes, ça paraît très long et c’est assez déstabilisant. 
    Cette fois-ci magnitude 5, 4 échelle de Richter avec épicentre près de Berceto en province de Parma soit à 50 km à vol d’oiseau d’où je me trouve. Ressenti dans toute l’Italie du nord, ce séisme a fait peu de dégâts, mais fait une grande frayeur parmi la population. Par sécurité les trains ont été arrêtés ou ralentis temporairement dans la région.
    Et pourtant nous ne sommes pas dans une région particulièrement sismique, mais 40 % de la population italienne vit dans des régions à risque (Centre, Sud, Sicile).
     
    Pour vous  situer un peu les choses cliquer sur les repères bleus pour avoir le nom des lieux.


    Afficher Séismes sur une carte plus grande


    18 commentaires
  • C’est bien connu l’Italie est réputée pour sa cuisine 

    Voici donc quelques infos sur les spécialités gastronomiques de Noël en Italie.
    Les usages varient énormément d’une région à l’autre, je vais donc vous parler de ce que je connais c’est à dire qui se fait en Emilia (Emilie)  la région où je vis.
     
    Le 24 décembre au soir le repas est simple et maigre (lire sans viande)
    On mange des tortelli di zucca, pâtes fourrées d’une farce à la citrouille.
     
    images (3)
     
    Il est aussi traditionnel de manger du capitone  (anguille grillée puis marinée dans le vinaigre) ou tout autre plat de poisson.
    images (1)
     
    Il est souvent convenu de ne pas débarrasser la table.
    Pour ceux qui veulent aller à la messe elle a lieu vraiment à minuit.
     
     
    Le jour de Noël le repas est beaucoup plus riche.
    Après quelques antipasti traditionnels (salaisons) ou plus modernes panettone gastronomico (canapés regroupés dans une grosse brioche)  on passe au primo piatto.
     
    images (2)
     
    Il s’agit des anolini in brodo, (anolini au bouillon) la farce de ces pâtes fourrées varie d’une famille à l’autre. Dans ceux de ma belle-mère il y a du parmesan râpé, de la saucisse, de la chapelure et de l’œuf.
     
    january 2010 127_thumb[24]
     
    Le bouillon est préparé avec un capone (chapon), viande qui est ensuite servie en secondo piatto, accompagnée de mostarda di Cremona (moutarde de Cremone) une spécialité très curieuse.
    Ce sont des fruits confits dans un sirop de glucose aromatisé à la moutarde. Suivant la nature des fruits le goût de la moutarde est plus ou moins fort.
    (Je suis absolument incapable d’en manger le moindre morceau !)
     
    téléchargement
     
    Le repas se finit par LE dessert de Noël, le panettone d’origine milanaise mais très répandu dans toute l’Italie. On trouve fruits confits en morceaux et raisins secs dans cette grosse brioche recouverte de grains de sucre et d’amandes. Aux produits à prix abordable (entre 3 et 10 €) de nombreuses marques de l’industrie alimentaire, on peut préférer les productions artisanales de pâtissiers locaux, certes beaucoup plus chères ( 15 € environ) mais infiniment meilleures. Une grande attention est portée à l’emballage souvent très luxueux !
     
    images (4)
     
    Plus récent, le Pandoro spécialité de Vérone peut être présenté découpé à l’horizontale come un sapin.
     
    images (5)
     
    Le torrone di Cremona (nougat de Cremone) est une sucrerie qui est très appréciée en fin de repas. Il en existe plusieurs sortes : classico (dur) ou morbido (tendre) , il peut être aux amandes, aux noisettes, aux pistaches.
    Le meilleur et plus tradtionnel est le classico alla mandorla (dur aux amandes).
     
    téléchargement (3)
     
    Toutes les photos de cet article sont issues de recherche via Google.
     
     
    Je vous souhaite à toutes de passer de très bonnes fêtes de fin d'année.
     
    Pour moi cette année elles seront un peu sotto tono (un ton en dessous).
    Depuis mon retour de la montagne, l'état de mon beau-père très âgé a brusquement empiré. Ces derniers jours n'ont pas été faciles. Il vient de nous quitter pour rejoindre le paradis des grands-pères mais c'est la vie .....
     
    Pin It

    12 commentaires
  • La période des fêtes de Noël est traditionnellement entre le 8 décembre et le 6 janvier

    Il y a 4 jours fériés :
    Le 8 décembre Immacolata (immaculée conception)
    Le 25 décembre Natale (Noël)
    Le 26 décembre Santo Stefano (Saint Etienne)
    Le 6 janvier Epifania (Epiphanie)
    Les enfants sont en vacances peu de temps avant Noël (cette année le 24/12 et reprennent l’école après l’Epiphanie (cette année le 9/01).
    Les traditions de Noël varient beaucoup d’une région à l’autre, l’Italie est un pays récent (150 ans cette année).
     
    En Alto-Adige (Südtirol) région germanophone c’est Saint Nicolas qui apporte les cadeaux aux enfants. La région est très connue pour ses marchés de Noël, les principaux sont Bolzano (Bozen), Merano (Meran), Bressanone (Brixen), Brunico (Bruneck) et Vipiteno (Sterzing).
     
    Dans une grande partie du Nord c’est la Santa Lucia (Sainte Lucie) qui apporte les cadeaux, elle est accompagnée d’un âne Tobia et d’un assistant Gastaldo, il est de coutume de laisser à manger et à boire pour ces 3 personnages
    .
    A Rome c’est la Befana une vieille sorcière qui apporte les cadeaux des enfants pendant la nuit de l’Epiphanie.
     
    Ailleurs c’est le Babbo Natale (Père Noël) ou Gesù Bambino (l’enfant Jésus) qui amènent les cadeaux la nuit de Noël.
     
    Le sapin de Noël (souvent artificiel) est installé et décoré le 8 décembre. Il est courant de mettre des guirlandes lumineuses sur un arbre de son jardin ou sur le balcon de sa maison.
     
    Le presepio (la crèche) est d’origine italienne (cela remonte à l’époque de Saint François d’Assise). Les plus célèbres sont les crèches napolitaines qu’on peut un peu comparer aux crèches provençales.
     
    Venant de France j’ai toujours adhéré à la tradition du Père Noël. Dans la région où j'habite c'est la Santa Lucia qui a cours. Donc pour que mes enfants ne se sentent pas mal à l’aise vis-à-vis des autres enfants j’ai ajouté une petite bricole pour la Santa Lucia quand ils étaient petits, maintenant qu’ils sont grands on a laissé tomber, sans état d’âme, et …ils attendent Noël pour recevoir leurs cadeaux.
     
     
    santalucia1
     
    Santa Lucia 
     
    befana01
     
    Dans un prochain article je vous parlerai des traditions gastronomiques !
    Pin It

    4 commentaires
  • C'est l'automne, pas vraiment un scoop me direz vous ?

    Et bien jusqu'à peu l'été indien a vraiment joué les prolongations ici, le changement de saison était donc très théorique, mais, hier soir j'ai allumé le chauffage, aujourd'hui il pleut, oui l'automne est bien là.

    C'est aussi le moment de faire le changement de saison dans les armoires,  changer de sac à main, passer aux chaussures sombres et ....même de changer de parfum, j'en ai un d'été et un d'hiver !

     

    Une dernière image de l'été indien dimanche dernier dans la campagne près de chez moi
    (Propriété Pusterla Vigolo-Marchese)
    Pin It

    8 commentaires
  • Coucou me revoilà, je ne vous ai pas oubliées mais semaine un peu chargée, boulot, et hier un saut à Milan pour ....non (je vous vois venir !) pas de shopping mais du bricolage dans l'appartement de ma fille et des formalités administratives au consulat. 

    J'ai quand même eu pris le temps de passer en centre ville, y manger un bout et admirer la façade nettoyée du Duomo (cathédrale) enfin débarassée des échaffaudages qui la cachaient.

     

    Duomo (Cathédrale) de Milan
     
    Sur la même place l'imposante entrée de la  Galleria Vittorio Emmanuele II

    Les grandes villes c'est pas spécialement mon truc, je trouve cela très fatigant mais je ne déteste pas y aller comme ça juste un jour.

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique