• Piqueuse industrielle JUKI Fonctionnement et utilisation

    J'ai visiblement aiguisé votre curiosité avec l'article précédent  !
    Après la présentation, le fonctionnement !

    J'ai choisi du fil rouge pour mieux voir les détails.

    IMG_7649
    Le dispositif pour remplir la canette se trouve à droite, on passe le fil dans un disque de tension,
    puis il s'enroule dans la canette qui a été au préalable fixée sur un axe.
     
    IMG_7640
    Il n' y a pas de débrayage donc il convient de laisser sans canette dessous
    et désenfilée après le disque de tension.
    Un taquet est abaissé sur la canette.
     
    IMG_7642
    Une fois pleine le remplissage s'arrête et le taquet (ici devant) se débloque.
     
    IMG_7650
    L'enfilage dans le porte-canette est identique à celui de la plupart des machines.
     
    IMG_7653
    On introduit le porte-canette dessous par la gauche, de ce côté la machine est ouverte (pas de carénage).
     
    IMG_7654
    L'enfilage dans l'aiguille de fait de gauche à droite. Le chas de l'aiguille est perpendiculaire
    par rapport au pied de biche, surprenant non  !
     
    IMG_7658
    Si besoin on change le pied avec le tournevis.
    A noter que toutes ses opérations doivent se faire machine hors-tension il n'y a pas de sécurité !
    Le pied est toujours abaissé. Il y a un levier sur le derrière comme sur une machine domestique mais on ne l'utilise jamais, vous allez vite comprendre pourquoi.  
     
    IMG_7663
    Pour démarrer une couture il faut lever le pied, pour cela je pousse la genouillière avec mon genou droit latéralement (flèche) et le pied se relève ! Je la relâche et le pied est abaissé !
     
    IMG_7665
    Démonstration d'une couture d'ourlet avec le pied compensateur.
    Je guide légèrement mon travail avec les 2 mains car les griffes sous la plaque à aiguille
    sont puissantes et assurent un très bon entraînement du tissu.
    L'ourlet a été simplement épinglé et le pied compensateur permet d'obtenir un ourlet très régulier.
    Les épingles sont retirées au fur et à mesure.
    Pour un travail plus précis et/ou dans un tissu moins facile,
    on peut procéder avec un fil guide provisoire voir ici 
     
    IMG_7666
    En fin de couture je fais quelques points en marche arrière en appuyant sur la grosse manette à droite.
    Quand on relâche la pédale l'aiguille reste toujours dans le tissu
     
    IMG_7668
    Donc pour libérer mon tissu, j'appuie sur la pédale en arrière,  
    IMG_7667
    Et l'aiguille se relève et reste en position relevée !  
    IMG_7670
    La plaque à aiguille n'ayant pas de lignes de repères, j'ai un aimant que je positionne à la distance
    souhaitée et je couds en faisant glisser le bord de mon tissu contre ce petit rectangle métallique.

    Voilà ce sont quelques exemples pour vous monter comment on utilise cette machine.  
    Ce n'est pas compliqué du tout et il m'a fallu que très peu de temps pour m'y habituer.
    Je possède cette machine depuis 5 ans maintenant et j'en suis très contente,
    je couds à 80 % sur cette machine et à 20% sur la PFAFF pour boutonnières, zig-zag (simple et multiple) et point triple extensible. 
    Coudre à plat permet un grand confort. Ne pas avoir de bras libre n'est pas forcément un gros inconvénient, il suffit d'organiser différemment le montage de certaines pièces.
     
    « Les chapeaux de JanineVeste Chanel Coupe »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mamie86
    Mardi 19 Novembre 2013 à 23:20
    Très intéressant le fonctionnement de tes machines.Celle ci parait très simple d'utilisation. Merci pour les petites astuces que tu donnes,je pense que l'on doit pouvoir pour certaines les adapter au machines domestiques. Bises,Mamie86
    2
    Maude
    Mercredi 20 Novembre 2013 à 07:37
    Wahou quelle machine ! elle fait rêver... Douce journée Pascale ;) Maude
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Mercredi 20 Novembre 2013 à 22:14
        Rêver ? Ah....disons qu'elle est très fonctionnelle ! Merci pour ta fidélité, bises !
    3
    Mireille
    Mercredi 20 Novembre 2013 à 10:43
    C'est le must ta piqueuse ,avec les 2 c'est un plus ,merci pour cette découverte,elle me fait rêver ta piqueuse. Bises Mireille
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Mercredi 20 Novembre 2013 à 22:14
        Mes 2 machines sont tout à fait complémentaires en effet, bisous !
    4
    mamie jeanine
    Mercredi 20 Novembre 2013 à 16:16
    bonjours je vois que tu est active et que tu prend du temps pour faire decouvrir ton bijou de machine ce sont des machines robustes/// tu peut afichee mon chapeau cela ne me gene pas // je vais bientot finir celui de pluie et te l envoyer///// A BIENTOT ;;; BISES
      • marmotta60 Profil de marmotta60
        Mercredi 20 Novembre 2013 à 22:16
        Robuste est bien le mot qui convient pour cette machine ! bien reçu les photos, je vais faire un prochain article, merci, bises !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :